Sandra Marecaux

Pratique

Les semences paysannes sont de retour

20 juillet 2020

Bonnes nouvelles ! Presque 90 ans plus tard, la vente des semences paysannes est enfin autorisée aux jardiniers amateurs.

C’est quoi les semences paysannes ?

La semence paysanne est tout simplement le faite de récolter ses propres graines pour les replanter. Une sélection préalable est faite pour conserver les graines les plus fortes. Jusqu’à présent, la coutume était de le faire pour soi et pour le troc. Mais surtout, la vente était interdite au détriment des graines modifiées par l’homme.

Quels sont les avantages des graines paysannes ?

Au fait à quoi ressemble une graine du commerce ?

La graine, telle que nous la connaissons, est une graine modifiée par l’homme – à usage unique – et de faible valeurs nutritives. Elle est chargée en pesticides, en engrais et en eau, ce qui explique les maladies récurrentes issu des semences F1 et de leurs plans. Elle ne se reproduit pas, ou mal, car à sa plantation elle choisira laquelle de sa partie hybride servira de futur plan. Votre produit ne sera pas le même que celui de l’année précédente. Et pour couronner le tout, les graines modifiés génétiquement ont “tuées” notre biodiversité.

Où trouver des graines paysannes ?

Les plus connus sont les graines de Pascal POOT et de Kokopelli, mais toujours dans un souci d’autonomie, je vous conseille de rejoindre des groupes d’échange de graines avec des valeurs sur les réseaux sociaux.

Et pourquoi pas tester son potager en aquaponie ?

Je ne connais pas assez le sujet, et je n’ai pas mes propres retours pour vous en parler d’avantage (pour l’instant), si l’aquaponie vous intéresse, voici un très bon article et facile à lire https://clotures-grillages.com/blog/l-aquaponie/

Le saviez – vous ?

Le maïs tel que nous le connaissons est une pure invention de l’homme. Les graines jaunes ont été sélectionnées pour plaire aux consommateurs. Avant d’être modifié, il était multicolore, d’une beauté extraordinaire. J’ai hâte de découvrir le miens à maturité que j’ai obtenu grâce aux échanges de graines.

Rédigé par Sandra Marecaux le 20 juillet 2020.

Laisser un commentaire

D'autres articles de la même catégorie

6ème rapport du GIEC

Le 4 avril 2022, les experts du climat de l’ONU ont publié le 6ème rapport du GIEC. Souvenez-vous des accords de Paris en 2015, il était convenu de limiter le…


Préservons la Biodiversité

Tous ensemble, préservons la Biodiversité avec des gestes simples, elle est le futur de notre planète, le futur de nos civilisations. La biodiversité est indispensable à la vie humaine, elle…


Accéder au blog
Profitez de notre newsletter

En renseignant vos informations personnelles, vous consentez à recevoir notre newsletter (4 par an)  et occasionnellement des informations de La Terre de nos enfants

© 2022 La Terre de nos enfants

Site réalisé par Swipcom

CGU CGV Mentions légales