Sandra Marecaux

Les bonnes adresses

Rencontre avec Guillaume – Créateur Zéro Déchet

15 juin 2022

La Terre de nos enfants a la volonté de vous accompagner dans votre Transition Écologique

Pour aller plus loin, nous avons créé Les bonnes adresses c’est un carnet d’adresse pour vous permettre de consommer mieux. Chacun d’entre vous, peut participer et compléter la liste. N’hésitez pas à me contacter.

Vous connaissez des créateurs Zéro Déchet, présentez-les moi. Je serai ravi de faire connaissance et de les présenter comme aujourd’hui avec Guillaume.


TR : Bonjour Guillaume, peux-tu te présenter ?

Bonjour, Je m’ appelle Guillaume Willm, Je suis un amoureux de la nature et de l’océan. Les aventures, les voyages et découvertes du monde sont mes passions, et je les vis à 100%. Avant de créer ma petite entreprise, j’ai travaillé dans des entreprises spécialisées dans le surf et j’ai été coach. J’ai aussi fait beaucoup de petits “jobs” au fil de mes voyages (construction, démolition, travail à la ferme, vendanges, conducteur de poid lourd…) et particulièrement durant deux années passées en Australie. A côté, j’ai plein d’autres passions, l’art, la musique (je suis accordéoniste et gratte un petit peu), l’apnée, le skate, le snowboard, les randonnées … Je n’ai pas une minute à moi, car je suis constamment en train de faire de nouveaux projets ! Je parle aussi couramment anglais, espagnol et portuguais, langues que j’ai apprise au cours de mes séjours à l’étranger.

TR : Peux-tu nous parler de L’Abeille qui emballe ?

Avec grand plaisir ! 🙂 La deuxième année passée en Australie, j’ai principalement habité à Byron Bay où j’étais coach de surf pour une école. En parallèle, j’ai entendu parler d’une entreprise locale qui produisait des emballages en cire d’abeille, et ça a fait “tilt” dans ma tête. J’entendais constamment parler du déclin des abeilles, j’avais vu de mes yeux de nombreuses fois l’omniprésence du plastique dans nos océans, dans la nature, et j’avais envie de faire un projet zéro déchet. Depuis longtemps, j’ai un comportement “écolo”, et entreprendre dans ce domaine me paraissait évident. J’achète donc en Australie mes premiers kilos de cire d’abeille, de résine de pin et d’huile de jojoba, du tissu, et c’est dans un camping (car il n’y avait pas suffisamment d’électricité dans mon van) que j’ai créé mes premiers beeswraps ! Ainsi vois le jour “GreenCling Wraps”, ma première marque d’emballages Zéro déchet. À la fin de mon visa, je rentre à Nice, finis mon site internet, ma page facebook etc et me rend compte qu’il n’y a qu’une grosse marque qui fait des beeswraps en France. Je fais mes premiers marchés, et les gens sont réceptifs ! Une alternative aux cellophanes et à l’aluminium qui polluent, le tout avec de la cire d’abeille locale, que demander de plus ? 🙂 Grâce à quelques articles de presse, et des magasins qui m’ont fait confiance, j’ai pu lancer à 100% ma petite entreprise. Aujourd’hui, j’ai envie de tous les remercier de m’avoir fait confiance ! J’ai acquis un savoir-faire, construit des petites machines, et propose des emballages de qualité qui ne polluent pas, et à côté, véhicule le message qui me tient à coeur : “Moins de plastique, plus d’ abeilles !”

TR : Quelle a été ta prise de conscience?

C’est au Panama principalement que j’ai pu voir les effets négatifs de la pollution plastique de mes propres yeux. J’étais guide de surf sur une île déserte du Pacifique, et les plages étaient jonchées de déchets. C’était impressionnant, et triste. Il y avait des bouteilles en plastique, des tongs et chaussures en tout genre, des bouteilles d’huile, de gaz, des briquets, du micro-plastique et tout ce que vous pouvez imaginer. Les tortues pondaient sur cette même plage. Quand on allait sur des îles paradisiaques encore plus isolées pour savoir, on retrouvait la même chose. Mes clients et moi avons fait plein de nettoyages, mais les marées en ramenaient encore, et encore. Sinon, plein d’autres fois, j’ai eu ce constat. A Uyuni, en Bolivie, en 2011, j’ai vu un désert rempli de sacs plastiques qui étaient accrochés dans les branchages. Sans aller si loin, on peut regarder la plage de Cagnes sur mer, ou celle de Carras (où est mon atelier) en été le soir, ou au petit matin avant que la mairie ne ramasse, souillée par les incivilités des fêtards et personnes venues pique-niquer. Une minorité de personnes jettent leurs déchets dans la nature, mais la détruisent à petits feus.

TR : Et aujourd’hui, quel message as-tu envie de faire passer ?

“Moins de plastique, plus d’abeilles !” Le vivant est fragile, et si nous voulons que la terre reste un endroit magique pour vivre, nous nous devons de la préserver. Je pense qu’il faut ralentir et se reconnecter à la nature. Il y a plein de choses que nous pourrions éviter pour que le monde soit plus sain. Éviter les sur-emballages, interdire l’utilisation de produits qui détruisent nos sols et polluent les eaux, protéger les espèces en voie de disparition, raisonner la croissance, etc. Je pense que l’espèce humaine serait plus heureuse si elle se recentrait sur la beauté du monde plutôt que sur l’économie qui assoiffe.

TR : Présente nous un produit que tu créé ?

Je crée des emballages en cire d’abeille (aka Beeswraps en anglais). C’est du tissu écologique (certifié Oeko-Tex 100 ou GOTS) que j’enduis de cire d’abeille, résine de pin bio des Landes et huile de jojoba bio. Ils servent à remplacer le cellophane et l’aluminium, et sont évidemment sans plastique ! Ses ingrédients sont anti-septiques, et la résine de pin bio est anti-fongique. Grâce à ces qualités, ils conservent mieux les aliments, et ce, sans déchet inutile ! Ils sont lavables à l’eau froide et au savon, et se gardent environ 2 ans. Mes motifs sont originaux et souvent liés à la nature.

TR : Où peut-on te retrouver ?

On peut retrouver mes emballages sur mon site internet l’abeille qui emballe ou dans quelques points de vente. A Nice, on peut les retrouver chez Ici-làbas dans le vieux Nice ou à Day by Day à Libération par exemple !

TR : Comment te contacter ?

Alors ma communauté est sur

Merci beaucoup Guillaume, et aussi bravo ! Passons maintenant à l’interview tac-o-tac ! Un jeu de questions rapides pour mieux apprendre à te connaître

TR : Peux-tu nous parler de tes petits bonheurs ?

Surfer de belles vagues, rencontrer des animaux marins pendant que je fais de l’apnée (baleines, tortues, phoques, beaux poissons …), rencontrer des personnes passionnées et passionnantes …

TR : Où te vois-tu dans 10 ans ?

A Tahiti sur un voilier 🙂

TR : Ta tenue préférée ?

Un short de bain confortable

TR : Ton dernier plat réalisé ?

Une salade ! Courgette crue, tomate, haricots rouges et concombre !

TR : La Terre de nos enfants dans tout cela ?

On a le même objectif : moins de déchets superflus, et le respect de la nature !

TR : Ta devise ?

“Moins de plastique, plus d’ abeilles !” – “if you don’t go, you don’t know” (Si tu n’y va pas, tu ne sauras pas!)

TR : Tes héros ?

Paul Watson de Sea Sheperd

TR : Quel est le truc le plus fou que tu as fait ?

J’ai fait plein de choses folles dans ma vie, mais je dirai sûrement partir faire le tour du monde à 20 ans tout seul avec mon sac à dos. J’ai fait une pause dans mes études, ai pris un billet d’avion pour le Chili, et 7 mois, plus tard, me suis retrouvé au Mexique, fin prêt pour deux mois en Asie. C’était une belle aventure, faite de hauts, de bas, de milliers de rencontres, moments, et heures passées dans des bus 🙂

TR : Et dernière question clé : plutôt Mer ou plutôt Montagne ? 

Mer

Je vous partage mon coup de cœur, “J’aurai pu l’épouser 😂, on est sur la même longueur d’onde”

Merci Guillaume pour ta participation

Rédigé par Sandra Marecaux le 15 juin 2022.

Laisser un commentaire

D'autres articles de la même catégorie

Les essuis-tout lavables de "Ma P'tite Fabrique à Nature, créatrice zéro déchet
Les bonnes adresses

14 novembre 2022

Rencontre avec Laure – Créatrice Zéro Déchet

La Terre de nos enfants a la volonté de vous accompagner dans votre Transition Écologique Pour aller plus loin, nous avons créé Les bonnes adresses c’est un carnet d’adresse pour vous permettre de…


Découvre Guillaume et ses beewraps de l'abeille qui emballe

Rencontre avec Guillaume – Créateur Zéro Déchet

La Terre de nos enfants a la volonté de vous accompagner dans votre Transition Écologique Pour aller plus loin, nous avons créé Les bonnes adresses c’est un carnet d’adresse pour vous permettre de…


Accéder au blog

© 2022 La Terre de nos enfants

Site réalisé par Swipcom

CGU CGV Mentions légales