Sandra Marecaux

En société

Quand le Coronavirus affole le monde

13 mars 2020

Et si le Coronavirus poussait à la Transition Écologique ?

Quand des gens se battent pour du papier toilette en Australie. Quand des millions de personnes se ruent sur les pâtes, quand une peur de manquer envahit la planète. Moi, je continue de me lever comme chaque matin, sans crainte. Ma Transition Écologique bien entamé, je n’ai pas peur de manquer à cause du coronavirus.

Et pourtant, je n’ai pas de congélateur à proprement parlé ni de mini supermarché dans mes placards.

Le Zéro Déchet m’a rendu indépendante

Le Zéro Déchet m’a rendu indépendante, presque autonome. Je sais faire tout mes produits ménagers et d’hygiène avec presque rien. Je sais où trouver ma nourriture… Tout au long de l’année j’ai su faire la fourmi, des conserves trônent sur mes étagères. Des conserves réalisées avec des légumes du potager, de la cueillette, des invendus.

Souvent, très souvent, on me dit mais pourquoi tu ne vends pas tes produits, plutôt que de la prestation de service ? Ca marcherait mieux. Surement que ça marcherait mieux, tout le monde est prêt à acheter un produit, parfois même inutile. Mais peu de monde sont prêt à payer un savoir-faire, prêt à créer par soit même.

Ce que je recherche depuis le début dans mon activité, c’est de rendre les gens moins dépendant de la société de consommation. C’est les rendre plus autonome, les rapprocher de la nature, leur donner les clés de la simplicité.

Aujourd’hui, la France traverse sa plus grave crise sanitaire depuis un siècle. La bourse s’affole est remplacera peut être le crash boursier de 1929 dans les manuels scolaires. Les entreprises de toutes tailles font des gouttes grosses comme mon pouce.

Oui, je me fais du souci pour nos anciens qui sont les cibles majoritaires de ce virus. Oui, je me fais du souci pour les pays en voie de développement comme on les appelait à mon époque dans mes livres de géo. Pas pour leur autonomie, ils savent comment se nourrir, mais plutôt si la maladie touchait leur territoire. Oui dans un an, je serai en manque de matière première pour gérer mon indépendance, et oui mon entreprise connaîtra peut être la crise.

Entamer votre transition écologique

Ce qui est sûr, c’est que des milliers, voir des millions de personnes vont prendre conscience que la société de consommation a une très grande emprise sur eux. Des milliers de personnes, vont enfin entamer leur transition écologique. Contrairement à tout ce que je croyais, l’élément déclencheur est UNE PEUR, fondée ou non. L’élément déclencheur n’est ni pour l’écologie, ni pour nos enfants, ni pour le mieux vivre, ni pour le gain de temps, et bizarrement ni pour le gain économique. C’est cette peur de manquer, qui va donner une bonne claque à des millions de personnes sur la dépendance de notre société. C’est cette de peur de manquer qui va pousser les gens vers leur transition écologique.

La France, le monde va tourner au ralenti dans les jours, voir les semaines à venir. Profitez-en pour mesurer votre emprise au monde moderne que sont soit disant nos pays développés, et pourquoi pas entamer votre TRANSITION ÉCOLOGIQUE.

En attendant lavez vous bien les mains avec du VRAI savon de Marseille et fabriquez votre gel hydroalcoolique

Rédigé par Sandra Marecaux le 13 mars 2020.

Laisser un commentaire

D'autres articles de la même catégorie

En société

25 mai 2020

Masques, gants, lingettes. Attention danger

Le tout jetable continu, même après le Covid 19. Et pourtant gants, masques, lingettes polluent et des alternatives existes.


En société

13 mars 2020

Quand le Coronavirus affole le monde

Et si le Coronavirus poussait à la Transition Écologique ? Quand des gens se battent pour du papier toilette en Australie. Quand des millions de personnes se ruent sur les…


Accéder au blog

© 2022 La Terre de nos enfants

Site réalisé par Swipcom

CGU CGV Mentions légales