Les médicaments et le zéro déchet

diy-zerodechet-paca-ateliers-sante-coaching-entreprises-commerces

Le zéro déchet s’applique dans tous les domaines avec plus ou moins de facilité. Mais nous pouvons toujours faire quelque chose.

Depuis que nous sommes zéro déchet ; nous sommes moins malade. Notre système immunitaire s’est renforcé. C’est le cas pour nous, mais c’est surtout un cas général.

En attendant que les médicaments soient délivrés à l’unité, à nous de faire ce que l’on peut. Ne l’oublions pas nous agissons pour nos enfants et notre planète. Et arrêtons d’enrichir ceux qui polluent nos sols, notre alimentation pour mieux nous soigner empoisonner par la suite.

Anticiper

Tu te rends au médecin pour un nez qui coule, des maux de ventre ou bien des crampes. Avant de te déplacer, la première des choses à faire est de se rendre dans son placard à pharmacie. Mets de côté tout ce qui est périmé. Ensuite note tous les médicaments que tu as à disposition. Jette un coup d’œil sur la quantité.

Une fois sortie de ta consultation, comme la majorité d’entre nous, direction la pharmacie. Et là, le bon geste à adopter c’est de prendre seulement les médicaments que tu as besoin. Il faut arrêter de prendre tout ce qui se trouve sur l’ordonnance, parce que c’est prescrit et gratuit. NON prends ce que tu as besoin. Et si tu tombes en rupture, tu as toujours ton ordonnance pour prendre le médicament en question et finir ton traitement.

Trier

Et oui les médicaments, ça se trie, c’est dangereux pour nous, nos sols et nos eaux. Il faut savoir que nos terres sont chargées des principes actifs de nos médicaments et ceux des élevages.

Le meilleur geste à avoir est de les ramener dans une pharmacie. Toutes les pharmacies ont l’obligation de participer au programme Cyclamed. Leur mission : collecter et valoriser les médicaments, périmés ou non, entamés ou non. Ils doivent être à usage humain. Et bien évidement aucune seringue usagée ou non doit partir au tri.

Comment procéder ? Tu sépares les emballages et notices qui rejoindront le bac de recyclage adéquate. Les sirops restent dans leur bouteille, les comprimés dans leur plaquette. Tu mets le tout dans un sac que tu déposes à une pharmacie.

Se soigner avec la nature

Et oui avant que les grands fassent leur entrée sur les marchés, non pour nous soigner mais pour s’enrichir, la nature était notre médicament.

Nous nous soignions avec les feuilles, les racines, les bourgeons et bien d’autres choses. Nous avons de la chance le métier d’herboriste va peut être revoir le jour.

En attendant je te propose de réaliser toi même un sirop pour la toux que j’ai testé et approuvé. Mais également un baume. Bien évidement je ne suis ni médecin, ni pharmacien et encore moins herboriste.

Le sirop aux pousses de sapin est très facile à réaliser. Au printemps, récolte les jeunes pousses (vertes claires) avec un sécateur. Alterne-les avec du sucre dans un bocal, ferme-le. Place ton bocal dans un sachet kraft au soleil pendant 3 mois. N’hésite pas à mélanger de temps en temps. Filtre-le, le sirop est prêt. Range le dans ton placard à pharmacie. Utilise une cuillère à soupe dès les premières toux ou picotement dans la gorge.

Le baume qui débouche le nez et désencombre les bronches. Nous connaissons tous la grande marque et pourtant, nous pouvons le faire soit même et de manière naturelle. Comme souvent dans le zéro déchet deux ingrédients suffisent, de l’huile de coco et des cristaux d’eucalyptus. Tu mets au bain marie ces deux ingrédients jusqu’à obtenir une matière liquide que tu places dans un pot en verre. Pour déboucher le nez tu respires la préparation d’un bon coup. Pour les bronches tu l’appliques en mouvements circulaires sur le torse.

Cristaux d’Eucalyptus

A ne pas faire

Surtout ne donne jamais des médicaments usagés ou non à des associations sous couvert de… mensonges. En plus la pratique est interdite en France. Les médicaments se retrouvent sur le marché noir souvent en Afrique. Ils sont vendus sans boite, ni notice, ni date de péremption, ni même de nom. On l’a vu faire au Burkina Faso. Les comprimés sont mis dans une boite et vendus à l’unité. Pense aux dégâts occasionnés par de telle pratique.

A ne pas faire : les jeter à la poubelle.

La santé et le zéro déchet c’est possible.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :